Âmes, cœurs de Palestine

Âmes, cœurs de Palestine

Blotties par la chaleur de la cheminée, à l’abri du froid hivernal, vos lèvres scelleront, avec des mots éternels, votre amour éternel et infini. Les regards complices, miroirs de l’esprit intérieur, refléteront des sentiments profonds dans vos cœurs amoureux. Des âmes jumelles redécouvertes après des milliers d’existences humaines. D’Alexandrie, du Tibet et du Népal, de Bangalore et du désert du Sahara, de Bethsaïda et de Magdala, d’Est en Ouest, des âmes jumelles éternelles sous les cieux de l’Asie.
La Palestine, source d’un amour immortel entre deux âmes fusionnées, aux pétales rouges d’une immense passion. L’âme soeur, jumeaux de l’âme.
Coeurs sans frontières de solidarité, tunique blanche d’espoir. Les âmes amoureuses malgré la distance, malgré le temps écoulé, malgré les accidents du destin, et les amours interposées sur le chemin. L’âme s’accouple, en majuscules, pour le reste de l’éternité consciente, d’Est en Ouest.
Des âmes pures du début de l’univers au doux éveil du nirvana. Entre robes blanches, amours de coeurs esséniens. Les cœurs révolutionnaires dans leur idéologie et leur sentiment. Messagers du temps, comme les aigles rouges, comme des esprits libres volant vers le ciel bleu.
Un nouveau poète est né dans les profondeurs de l’âme, une âme blanche pure. Un nouveau monde est né, à l’aube, avec l’aube. Monde d’instants magiques, flèches d’amour entremêlant Bethsaïda et Magdala. Amour et passion rouge entre un professeur exceptionnel, révolutionnaire dans l’histoire, et une âme sensible dans l’amour, poète dans son présent éternel.
María de Magdala, douce poète, belle muse dorée, inspirant les racines sacrées du peuple hébreu. Maria, amour sublime du voyageur du temps, du maître de la magie, du révolutionnaire du peuple.
Coeurs fusionnés après des milliers de renaissances dans le samsara. Amours chaleureux, entrelacés dans des nœuds de passion intense. Passion sublime sous l’immensité éthérée, sous les montagnes sacrées de l’Himalaya. Passion d’amour infini entre deux aigles sacrés, redécouvert dans la même réalité existentielle.
Deux roses blanches de feu éthéré, des amours de lumière pure et claire dans les douces aurores. Deux fleurs vertes de laurier, âmes éternellement amoureuses. La Palestine, source d’un amour volontaire sans précédent dans l’histoire. Un amour divin, jamais vécu ou rêvé, même pas imaginé. Source d’un amour indescriptible entre deux flammes incendiaires, dans les anciens villages de Judée. L’amour immortel entre deux messagers, enfants de la lumière dans le temps immémorial.
Palestine antique, source d’amour entre le jour et la nuit, entre la lune et le soleil, entre le nord et le sud, entre la lumière et l’obscurité. Source de coeurs aimants, d’amours débridés sans limites à la lumière, sur le bord du seuil de cette réalité existentielle. Source du réel et de l’irréel, du tangible et du spirituel. Palestine, source d’eau pure qui jaillit des sources claires, nettoyer nos consciences blessées par la roue du samsara. L’amour immortel, à l’origine de l’humanité. Source des immobilisations incorporelles, l’amour spirituel entre deux néons trouvent leur autre soi-même, à la suite d’une nouvelle réalité dans Qumran. Amour sacré, amour des rencontres entre esprits libres. Amour indescriptible, inimaginable, au bruit du vent, dans le désert de Judée. Les coeurs battent, vibrants au rythme de la douce musique, dans l’ancienne Palestine. Musique pour pardonner et aimer, éternellement. Musique inspirante de nouveaux instants, instants d’amours magiques. Sweethearts, merveilles de la magie de notre univers.
Cet amour existentiel fera fondre, pour toujours, de vieilles amours, des illusions et des rêves magiques arrivant au moment de la vie. Cet arc-en-ciel de la passion fera fondre les pierres volcaniques et le cygne d’or des rêves perdus. Cet arc-en-ciel d’amour fera vibrer les pyramides et les cieux, avec leurs mélodies divines. Guitares endormies, réduites au silence, année après année.
Amour universel, coeurs blancs sans frontières, dans les mers infinies du cristal. Les coquillages vont briller dans ces cœurs attendus.
Mer d’argent, mer de Galilée. L’argent scintille dans le royaume mythique de Shambhala.
Mer de rêves, rivières de glaçons. La Mer Morte est notre mer infinie, à aimer.
La fleur du neem germera, entre douces sonates d’amour, dans le silence endormi de l’éternel inconscient. Les fleurs de bois de santal brillent brillamment dans la maison chaude, le repos du vieux guerrier.
Ce nouvel arc-en-ciel existentiel fera fondre de vieilles amours, dans des contrées lointaines. Cœurs de feu, amours subtils perdus dans le temps immémorial. Les amours libres fondront, entre des poèmes inspirants, entre des odes poétiques aux dieux de l’Olympe, sur les rives de la mer Morte, à Qumrân.
Et à travers le vent, ils vont entrelacer des lettres écrites, en sanskrit et en hébreu, sous les montagnes sacrées, sous les étoiles scintillantes du désert de Judée.
Palestine, source de la Renaissance, source de l’éveil d’un amour immortel ineffable.
Des coeurs, de vents chauds, touchant doucement les plafonds célestes. Douce brise de rêves profonds, de rêves sereins et calmes.
Des cœurs de lumière volant ensemble, enveloppés dans un rêve enivrant, ont fait le paradis, vers le jardin d’Eden, vers la terre promise.
Ames jumelles depuis le commencement, depuis l’origine de l’univers, depuis la graine de l’arbre sacré de la vie.
Cœurs enveloppés, parmi les roses blanches sans épines. Des cœurs purs, entre les arômes d’encens oriental et de jasmin du Népal.
45
Vivants, de vrais rêves, de cœurs purs appelés à se retrouver, dans l’éveil à la lumière, dans un amour existentiel immortel. Amour, feu et passion, dans l’éveil à la lumière, dans les limites de la réalité pragmatique. Les âmes sœurs, coeurs de la Palestine, sous les cieux éternels de l’Himalaya.

Maika Etxarri
Copyright

Acerca de palabrasdeluzypaz

Soy un espíritu libre poeta, enarbolando la bandera de la paz y libertad, en este universo existencial. Vivo en el eterno presente, aquí y ahora, bajo el poder del amor, sin la incertidumbre del mañana, sin la esclavitud del nuevo orden establecido mundial. Maika Etxarri Escritora, poeta, blogger y fotógrafa Autora del libro: La rosa del desierto
Esta entrada fue publicada en Âmes, cœurs de Palestine, Sin categoría. Guarda el enlace permanente.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s